La tournée des chefs

Le SIAL, grande fête de l'innovation alimentaire

Par : Geneviève Quessy

Le SIAL, grande fête de l'innovation alimentaire

Artisans, transformateurs, représentants d'équipements et restaurateurs étaient réunis du 2 au 4 mai à Montréal pour le Salon de l'innovation alimentaire (SIAL) 2018, plus grand salon consacré à l'innovation alimentaire en Amérique du Nord.

Il y avait beaucoup de découvertes à faire avec 1000 kiosques d'exposants en provenance de 50 pays, et 80 conférences sur des sujets brûlants d'actualité, tel le cannabis dans l'alimentation, les grandes tendances alimentaires mondiales ou la biotechnologie au service de l'innovation.

Selon Isabelle Marquis, ambassadrice innovation de Sial Canada, et collaboratrice de la firme XTC world innovation qui a mené une étude sur le sujet, les tendances en matière d'innovation alimentaire évoluent en lien avec les grands enjeux mondiaux.

Les consommateurs seraient ainsi de plus en plus préoccupés par la santé, le gaspillage alimentaire, la protection de l'environnement et le bien-être animal, et ont tendance à choisir les produits qu'ils consomment sur la base de ces critères. En retour l'industrie alimentaire innove de multiples manières pour adapter son offre. Des tendances bien visibles dans les kiosques du SIAL.

Également jury du concours SIAL Innovation, dont les gagnants ont été dévoilés le 2 mai, Isabelle Marquis cite l'exemple des Pea Pops des Three Farmers, gagnants de la médaille d'or, comme étant très représentatifs de ces nouvelles tendances. «Ce sont des petits pois rôtis. Un produit simple, santé, produit et transformé à la ferme, avec un procédé qui permet de garder les propriétés nutritives et un goût proche du produit naturel. C'est également une collation très protéinée et facile à emporter.»

Même chose pour le repas végétalien prêt à manger à la semoule de chou-fleur de Cucina et Amore de Californie qui a gagné la médaille d'argent avec son emballage qui permet de la conserver à température ambiante.

La médaille de bronze a été décernée à la barre protéinée à base de grillons de Crickstart, une compagnie montréalaise. Moins sucrée que les barres traditionnelles, elle est également plus protéinée. «Pour le même poids, le grillon est plus protéiné que le boeuf et contient deux fois plus de calcium que le lait. On mise là-dessus, car c'est une protéine très écologique, avec 2 000 fois moins de besoin en eau et une émission de méthane 80 fois moindre que celle de la production de boeuf», dit Daniel Novak, de Crickstart.

Plusieurs démonstrations culinaires ont été réalisées durant les 4 jours du SIAL, dont un défi organisé par la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec et Les producteurs laitiers du Canada. Les trois chefs en lice étaient Dominique Gagnon, Éliane Neveu et Pascal Lafond, tous trois de la région de Lanaudière et membres de la brigade de la Tournée des chefs. Après une compétition enlevante, leurs trois assiettes mettant en vedette porc du Québec et fromages du terroir se sont méritées respectivement la première, deuxième et troisième place!

Le SIAL se déplace partout à travers le monde, et sera bientôt à Shangai, du 16 au 18 mai, puis à Paris et à New Delhi.