La tournée
Découvertes
Gourmandes




Boire différemment …

Boire différemment, c’est quelque chose que je mentionnais aux gens qui consommaient toujours la même bière commerciale il y a environ 25 ans. Je ne pensais pas que mon discours allait ressortir après toutes ces années ou que les gens s’intéresseraient de plus en plus aux bières de microbrasseries, mais depuis quelques années il n’y en a pratiquement que pour les NEIPA et les bières sûres. Je n’ai rien contre les NEIPA et les bières sûres, j’adore en boire mais j’aime boire différemment en prenant également de vieux bons classiques qui ne sont plus « à la mode ». 

En ce mois de la St-Patrick voici un spécial sur les styles de bières venant originalement de la Grande-Bretagne. Les 5 bières dont je vais vous parler, ont un côté plus chaleureux que les bières consommées en grande quantité ces dernières années. Mais, elles valent vraiment la peine que les consommateurs de 35 ans et moins commencent à s’intéresser à ces styles plus « old school » pour eux. Comme d’autres d’ailleurs qu’ils ne connaissent peut-être pas encore. Ils pourraient découvrir des styles vraiment intéressants à boire entre amis.

Limoiloise (La Souche)

Nous commençons par une Pale Ale anglaise et non américaine, à 5% d’alcool qui a été la première bière brassée par La Souche à Limoilou. Contrairement aux Pale Ale américaines qui mettent de l’avant le côté aromatique des houblons américains, les Pale Ale anglaise ont un goût plus malté, et un côté légèrement terreux. Est-ce une bière rafraîchissante? Bien sûr ! Son profil aromatique est bien différent des versions américaines mais c’est une bière qui sera appréciée de tous. Cette bière blonde dorée dévoile des notes de céréales, voir de mie de pain frais, des notes florales, et une légère amertume en finale. Elle accompagnera merveilleusement une poutine régulière sauce brune, et des plats ayant de la friture.

Rousse irlandaise (Oxymore Microbrasserie)

Amateurs de bières rousses voici une rousse irlandaise à 5,5% d’alcool et 31 IBU brassée par Oxymore Microbrasserie à Saint-Gilles dans le conté de Lotbinière sur la rive sud de Québec. C’est une rousse assez foncée ayant un côté olfactif de cassonade, de pain grillé et de noisette. Même chose du côté gustatif. Son sucre résiduel n’est pas trop présent juste parfait. Il y a un bel équilibre entre le sucre, le côté torréfié et les noisettes. La finale s’assèche graduellement pour nous donner le goût de prendre une autre gorgée. Parfaite avec un hamburger, et des côtes levées. Elle est vraiment excellente. Oxymore Microbrasserie sera en dégustation au Dep de la Rive du 13 au 23 mars.

Benedict Arnold (Frampton Brasse)

Vous aimez les IPA, en voici une mais version anglaise. C’est la première version de IPA qui a été brassé. Des années plus tard les américains ont voulu reproduire ce super style de bière mais avec des ingrédients de leur terroir qui a apporté un profil très différent de celui des IPA anglaises. Les IPA anglaises sont chaleureuses avec des notes terreuses et épicées tandis que la version américaine est plus désaltérante avec son pouvoir aromatique. La Benedict Arnold de Frampton Brasse à Frampton dans Bellechasse représente bien la IPA anglaise. De couleur rousse, la Benedict Arnold à 6% d’alcool offre un nez chaleureux de caramel, de malt légèrement torréfié, de poivre, ainsi que des notes florales venant du houblon.  En bouche, la bière est riche et chaleureuse dévoilant au début le caramel. Par la suite les notes de malt grillé, de poivre noir charment notre palais avant qu’une douce amertume avec des notes florales termine le tout. Merci à Frampton Brasse de continuer à brasser ce style moins connu et moins populaire depuis près de 10 ans. Les vrais amateurs de bières en sont ravis. Les autres seront bientôt des nôtres.

Corps Mort (À l’Abri de la Tempête)

Voici un Vin d’orge (ou Barley wine) à 11% d’alcool provenant des Îles-de-la-Madelaine, de couleur cuivrée avec des teintes orangées, qui a été brassé avec du malt fumé au hareng. Que ce soit au nez comme en bouche, le sucre d’orge et une présence d’érable arrivent en prémices puis des notes de céréales, des notes salines et légèrement iodées (vent du large qui fouette les céréales) se dévoilent laissant une légère amertume en finale. Voici un Vin d’orge d’une qualité exceptionnelle ou le goût d’alcool est dissipé derrière le sucre résiduel. Une bière chaleureuse dont on devrait boire plus régulièrement. Il n’y a plus beaucoup de Vin d’orge (Barley wine) sur les tablettes alors profitez-en en prenant la Corps Mort. 

Belfass (Avant-Garde)

Comme dernière bière de cette chronique, pourquoi pas un stout irlandais brassé par Avant-Garde. Belfass représente la Capitale de l’Irlande du Nord, ou a été créé le Titanic, et l’expression française Belle face (belle figure). C’est pour cette raison que la bière s’écrit BELFASS et non BELFAST. Cette belle noire aux reflets brunâtres est coiffée d’une mousse beige pâle. Au nez ça sent le rôti, pain grillé et café. On sent également les céréales et une délicate touche chocolatée. En bouche, nous avons un stout qui n’est pas lourd mais goûteux. La torréfaction du malt procure un goût de rôti bien grillé et de café mi-noir. De légères notes chocolatées complètent admirablement le tout. La bière a un sucre résiduel plutôt faible et se boit disons assez rapidement. 

Essayez maintenant ces bières et votre palais vous dira merci.

On se retrouvera le mois prochain pour une autre chronique bière. Cheers gang !

Chefs relié(s)

Alain Harbour

Dégustation et Animation de la Rive

Autres articles et chroniques

Podcast

PA vous parle de bière 🍻

lPA Podcast S02E32 – Soirée pain, fromage et La Chasse-Pinte ! 🍺 J’ai eu la chance de recevoir chez moi pour une bouffe et une […]

Actualités

Fourchette bleue lance sa liste des espèces marines recommandées 2024

Exploramer avec son programme Fourchette bleue publie sa 15e liste des espèces marines issues des pêches durables du Saint-Laurent. Bien que l’année 2024 soit fortement impactée dans […]

Podcast

PA vous parle de bière 🍻

lPA Podcast S02E20 – Chez Mutoïde à 100% ! 🍺 Jean-Michel Tisseur vient jaser Microbrasserie Mutoïde dans cet épisode en compagnie de Jan-Philippe Barbeau et […]