La tournée
Découvertes
Gourmandes




Février c’est …

Février c’est le mois avec les derniers froids, le Carnaval de Québec, le tournoi Pee Wee International, le Super Bowl, le mois de la marmotte, et le mois sans alcool. En ce mois le plus court de l’année, mais plus long d’une journée cette année, on voit de plus en plus de lumière qui nous dit que le printemps sera bientôt parmi nous.

Lors de cette chronique bière, il y aura deux bières sans alcool mais aussi trois bières avec alcool. Commençons par les deux bières sans alcool. 

La Sans Limite Sure Framboise sans alcool (Shawbridge)

La gamme Sans Limite de Shawbridge représente leurs bières sans alcool. Très bien pensé ce nom. Cette bière sure aux framboises à 0,5% d’alcool est de couleur rouge translucide coiffée d’une mousse rose pâle. Les framboises, suivit d’une acidité d’agrumes se dévoilent du côté olfactif. C’est une bière avec un IBU de 35 ce qui est fort différent des autres bières sures sans alcool que nous avons en tablette. Le houblon apporte une profondeur remarquable à cette bière sure dont les framboises sont en prémices puis les agrumes. Froide elle est hyper désaltérante et à 8 degrés Celsius, tel que recommandé sur la canette, les agrumes fusionnent encore plus avec les framboises. Deux façons de la boire différemment en compagnie de bons vivants comme le sont ceux qui travaillent chez Shawbridge à Prévost. 

WOW (Bazaar Microbrasserie)

Voici une NEIPA sans alcool qui porte bien son nom. De couleur dorée opaque, elle offre un nez très fruité sur l’ananas et le pamplemousse. En bouche, elle possède une rondeur que nous retrouvons généralement dans les NEIPA avec alcool ce qui est fort surprenant. Chaque gorgée nous enchante. Les étiquettes de cette microbrasserie de Montréal sont impressionnantes tout comme le liquide à l’intérieur. Martin Guimont, qui est aussi propriétaire du St-Bock, a ouvert Bazaar Microbrasserie pendant la pandémie et ça vaut la peine de découvrir leurs produits.

Après deux impressionnantes bières sans alcool, passons maintenant aux bières alcoolisées. Les deux premières ont été des bières parfaites pour le Super Bowl et le sera pour vos prochains party. 

Primus (Brasserie Haacht)

Voici une pilsner belge fort populaire de la Brasserie familiale Haacht qui a acheté avant la pandémie la Microbrasserie de l’Île d’Orléans. Nous avons ici une lager blonde d’un beau blond translucide à 5,2% d’alcool qui a été récompensé de plusieurs prix aux fils des années. Au nez, il est possible de percevoir des notes légères de houblons ainsi que des notes céréalières. En bouche, vous aurez une bière blonde très rafraîchissante. Une légère perception sucrée arrive en premier lieu mais s’estompe très rapidement pour avoir une finale sèche en bouche. L’amertume est délicate tout comme son malt. Tout est en finesse. C’est très facile de boire plus d’une bière en ligne. Chaque gorgée me rappelle la Grand Place de Bruxelles. Vraiment une bière de rassemblement !

SNOfox (SNO Micro Brasserie Nordik)

Voici une lager ambrée à 4,6% d’alcool et 14 IBU que j’ai bu lors du dernier Super Bowl entre amis, dont le brasseur Daniel Lowing. À chaque fois que je vais à cette microbrasserie située dans le Grand Marché de Québec, juste à côté du Centre Vidéotron, je prends au moins une SNOfox. C’est ma bière phare même si les autres bières sont bonnes. Vainqueur de la Médaille d’Argent au Canadian Brewing Awards en 2020, cette lager ambrée, relativement douce mais goûteuse, offre des notes légèrement caramélisées, des notes céréalières et une douce amertume. C’est une bière très polyvalente pour les accords mets et bières. Sortez vos ailes de poulet, votre effiloché de porc et buvez en bonne compagnie. C’est une bière de fête !

Flammen (Brasserie La Fosse)

La Flammen est une rousse à 6,5% d’alcool très foncée ayant une mousse beige pâle de type Sticke Alt. C’est un style plutôt rare au Québec. Une Sticke Alt est un style originaire de Düsseldorf en Allemagne et c’est la version plus forte de la Alt bier. Cette bière de tradition saisonnière se dit hybride car les brasseurs utilisent les levures de fermentation haute (ale) mais les fermentent à froid comme une lager et place la bière en garde pendant 2 semaines. Nous avons les flaveurs fruitées et d’esters typique des ales mais en subtilité avec la finale sèche des lagers. La Flammen offre un parfum chaleureux de sucre brun, biscuit, et torréfaction. En bouche, le malt est bien présent voir même croquant. Des notes de sucre brun, biscuit, et raisins secs sollicitent nos papilles. La bière termine avec une finale sèche, comme le veut le style, laissant une belle amertume au fond de la gorge. Elle est très bien balancée. Encore une fois Bravo à cette microbrasserie de Donnacona de nous offrir de bonnes bières. À savourer paisiblement sur le bord d’un foyer. 

Goûtez maintenant à ces 5 magnifiques bières et on se donne rendez-vous en mars pour une autre chronique. Cheers !

Chefs relié(s)

Alain Harbour

Dégustation et Animation de la Rive

Autres articles et chroniques

Événements

Rémi Lemieux & Le Cuisinomane

vous invitent à « Goûtez le Québec » ! À travers une tournée gastronomique à travers le Québec Rémi Lemieux (Le Norest) Tommy Dion (Le […]

Articles

Boire différemment ...

Boire différemment, c’est quelque chose que je mentionnais aux gens qui consommaient toujours la même bière commerciale il y a environ 25 ans. Je ne […]

Actualités

Grands Prix DUX 2024 – Dévoilement des finalistes ! 

Achetez vos billets pour le 12e Gala DUX dès maintenant – 21 février 2024 Après un processus d’évaluation approfondi de plusieurs semaines par le jury d’experts, le […]